Rechercher
  • RCV Romandie

Loi Covid et économie suisse ! La faillite...

Face aux arguments du Conseil Fédéral qui prétend que sans le durcissement de la loi Covid-19 notre économie en prendrait un coup, il nous a paru clair que rétablir la vérité était un devoir. En effet, c'est plutôt le contraire. Combien d'entreprise ont dû fermer les portes durant cette crise ? Combien de licenciements ont été effectués en 18 mois ? Combien de commerces n'ont plus jamais pu se relever après le semi-confinement et les diverses fermetures imposées ?

Le certificat Covid a manifestement entraîné des pertes importantes de chiffre d'affaires d’environ 17% dans la restauration selon la Tages-Anzeiger du 21.09.21, ce qui conduira encore plus d'entreprises à la faillite et fera perdre des milliers d'emplois en plus de ceux déjà perdus. De plus, concernant les aides financières que finalement peu de personnes concrètement ont touché, pratiquement toutes expireront quoiqu’il en soit à la fin 2021 ou au maximum à la fin mars 2022 (d'ailleurs, les mesures abusives de la loi Covid s'appliqueront également en cas de NON jusqu’en mars 2022). De fait, cela ne changera strictement rien quoi que la votation donnera comme résultat ! Ce ne sont donc que des pures menaces éhontées.


Au 16 septembre 2021, selon l'enquête périodique de l'OFS (Office Fédéral de la Statistique), le taux de chômage au sens du Bureau international du travail (BIT) a progressé en glissement annuel, passant de 4,6% à 5,0%, par rapport à douze mois auparavant. Plus précisément, à l'issue du 2e trimestre 2021, l'OFS recensait en Suisse 246'000 personnes au chômage, soit 23'000 de plus qu'un an auparavant. A savoir que les chômeurs partiels sont comptés en actifs et ne rentrent donc pas dans les statistiques de chômage. En clair, en l'espace d'un an, le taux de chômage pour la catégorie d'âge de 25 à 49 ans, il a augmenté de 4,3% à 4,9% et de 4,0% à 4,6% pour les 50 à 64 ans. Le taux de chômage a progressé de 4,8% à 4,9% chez les hommes et de 4,4% à 5,2% chez les femmes. Ventilé selon les niveaux de formation, il s'est aussi affiché en progression dans toutes les catégories.

Nouvelle affiche A3 à commander chez ton référent régional

Il est temps d'arrêter le drame et de sauver notre économie. Restaurateurs, comédiens, sportifs, personnel de l'événementiel, de la culture et de l'hôtellerie, sont en chute libre depuis 18 mois déjà. Ils ont besoin de pouvoir travailler librement, sans restrictions et de pouvoir enfin gagner leur vie comme il se doit. Rappelons que M. Berset avait promis le printemps dernier que, puisque toutes les personnes ayant souhaité se faire vacciner ont pu le faire, la phase de normalisation allait pouvoir rentrer en vigueur. Aussi, la Confédération a l'obligation de réduire progressivement et de mettre fin à toutes les mesures prises pour lutter contre la pandémie, comme le prévoit la loi Covid 19.


Le Réseau Choix Vaccinal demande dès lors à ce que les promesses soient tenues, que l'économie suisse soit remise en marche et que les travailleurs soient protégés des faillites et licenciements inutiles. Nous demandons à ce que la propagande trompeuse du Conseil Fédéral cesse et que les arguments fallacieux donnés soient rétablis par les chiffres réelles des statistiques.


Si toi aussi tu veux dire STOP à ces mensonges, contacte le référent de ta région, prends les affiches A3 ci-dessus et tapisse les panneaux d'affichage de ta région !

484 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout