Rechercher
  • RCV Romandie

Lettre ouverte pour demande d'enquête

Les associations Collectif Parents Suisse et Réseau Choix Vaccinal lancent une lettre ouverte, tranchante et déterminée, demandant qu'une enquête mette à disposition du public les données ainsi que les dossiers cantonaux qui ont permis l'introduction ainsi que la levée des mesures sanitaires. Notamment celles qui, malgré les évolutions positives depuis décembre 2021 de la totalité des études qui se penchaient sur Omicron [voir notre article ici], nos enfants ont été contraints d’aller à l’école masqués, dès la 3ème année scolaire parfois.

Les conséquences sociales sur la population dans son ensemble et sur la socialisation des familles devront également être analysées à la lumière des données que les instances nous fourniront ou que nous devrons exiger au travers de procédures judiciaires, en vertu de la transparence des données et de l’intérêt pour le public de bénéficier d’informations correctes et, précisément, publiques.


Il convient de rappeler que tous les êtres humains ont droit à jouir d’un espace et de conditions de vie sociale suffisamment libres, d’une part dans l’absolu et eu égard aux droits fondamentaux, et d’autre part pour valider les théories du contrat social de notre législation (soumission aux règles de la collectivité en échange d’une sécurité accrue) qui ont malheureusement sensiblement dévié de leurs dispositions originaires pour conduire le gouvernement à souhaiter probablement l’émergence d’un État-providence dictant ce qu’il est permis de faire à des degrés jusqu’ici encore jamais atteints si ce n’est dans les heures les plus sombres de l’Histoire.


Dès lors, nous avons adressé un communiqué de presse aux médias suisses et vous invitons à prendre le temps de lire notre lettre, longue mais poignante, téléchargeable ici :

Lettre ouverte RCV_Parents
.pdf
Download PDF • 493KB

Celle-ci demande notamment :

  1. déclaration écrite et confirmation que la levée des mesures n’est pas liée aux demandes de la population;

  2. déclaration écrites relatives aux dispositions des personnes concernées par l’instauration de ces mesures à démissionner, produire une lettre d’excuse ou quitter leur poste;

  3. réponse à la présente interpellation sous deux semaines;

  4. mise à disposition de l’intégralité des données et des raisons invoquées en interne et de façon publique pour la prise de décision des mesures sociales (port du masque obligatoire), sous forme de dossier contenant des chiffres et des éléments de nature à permettre de comprendre les facteurs ayant conduit à privilégier ce type de gestion du risque, cette interprétation du principe de précaution ; communiquer également sur l’unanimité ou non de ces décisions ; avec, par ailleurs, l’ajout de la possibilité pour les personnes qui s’étaient déclarées clairement hostiles à ces décisions d’intervenir dans le dossier, dans le débat public ou dans la réponse, au sein de la réponse officielle ou par d’autres canaux;

  5. publication de la position officielle de toutes ou certaines autorités sur les points principaux de la présente interpellation, par voie de tout-ménage ou par voie de presse;

  6. distribution pour information en salles des maîtres de la présente interpellation et demande d’informations;

  7. demande de communication du nombre d’amendes (et de leurs numéros au moins masqués en partie) infligées à l’encontre des parents récalcitrants au port du masque par leurs enfants;

  8. communication des dispositions prises pour préserver à l’avenir les couches vulnérables ou paniquées par les communiqués alarmistes des task force et/ou des médias publiques;

  9. demande de la position du Grand Conseil sur le droit d’amender des parents pour leur désir de protéger leur enfant;

  10. communication concernant la demande de l’ouverture d’un chantier au sujet du droit pour les parents de garder les enfants à la maison s’ils estiment que leur sécurité est compromise à l’école.

Que justice soit faite !


Tous nos remerciements à la personne qui nous a rédigé ce courrier! Nous vous demandons de faire tourner cette lettre en masse pour que la presse et les instances ne puissent plus faire les sourds d'oreille !


Avec le soutien de : RadioLibre, Helvetia Libera, Supercollectif, ActionSuisse, La Dernière Vague, Sifflons.ch, Association Enseignants et Educateurs, Back2Life et LibertéSuisse.

3 833 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout